Aujourd’hui, que des hauts!

18 avril 2009 | Publié par Eric Chartré

Toute une journée!

Le train rapide, au Japon, c’est encore mieux que tout ce que vous pouvez imaginer. Avec ce merveilleux moyen de transport, voici ce qui est possible de faire en une seule journée…

Après m’être levé relativement tôt comparé à mes compagnons de chambre (c.-à-d. 7:00), me voici parti de Fukuoka pour Shin-Osaka. Après avoir déposé mes bagages à l’auberge de jeunesse, je repars en train pour aller me balader à Himeji. Il y a un château japonais digne de mention (voir les photos). Marche, marche… Photos, photos… Magasinage, magasinage… Et un peu de train plus tard, je me retrouve à Shin-Kobe (banlieu de Kobe) pour souper. Regardez le trajet sur Google Maps. Vous allez être surpris.

En sortant du train, deux charmantes espagnoles cherchent le même resto que moi : le Wakkoku. En bonne compagnie, je me paie la traite : je me commande un filet mignon de boeuf de Kobe. Ma seule extravagance de mon voyage.

Bon… Vous pensez sûrement que la réputation du boeuf de Kobe est surfaite… Que c’est une légende urbaine. Un mythe pour attirer les touristes ou une facon artificielle d’augmenter son prix. Et bien voici le verdict : le boeuf de Kobe ne devrait même pas s’appeler « boeuf » tellement que c’est bon. Jamais je ne verrai le boeuf de la même facon. La première bouchée change la vie de quelqu’un de façon irrémédiable. C’est aussi bon que ça. J’aurais bien dit au chef de laisser faire le riz, les légumes et tout le reste pour ne manger que du boeuf mais enfin… 200 g plus tard, j’ai toujours un sourire indécrochable.

Pour terminer la journée, je me trompe de train. Au lieu de prendre le Hikari pour Shin-Osaka, je prends illégalement le Nozomi. Wow! Lui il va vite. Près de 300 km/h. Kobe -> Shin-Osaka en 12 min. au lieu de 15!

Quelques faits divers :

  • Vive le train! Je rêve du jour où on va avoir une liaison Québec-Windsor en train rapide. Mais comme d’habitude, au lieu d’aller chercher l’expertise ailleurs (au Japon), on va réinventer la roue… Chauvinisme québecois? canadien? Pis on va sûrement se faire dire qu’avec les hivers canadiens, ça va coûter plus cher ou on ne pourra pas aller aussi vite. Des petites nouvelles pour nos décideurs. Les hivers du nord du Japon sont pires que les nôtres. Et eux, ils ont des trains à très haute vitesse.
  • Dans toutes les grandes villes japonaises, il existe un monde souterrain insoupconné. Quelqu’un pourrait probablement passer sa vie dans le sous-sol de Tokyo ou de Osaka. Tout est relié.
  • Des frites au caramel et bien, ça goûte les frites au caramel!
  • Les beignes fourrés aux haricots sucrés, c’est pas mauvais.
  • La barrière de la langue existe vraiment. En 2 semaines, je n’ai eu que deux conversations elaborées. Moi qui aime parler…

Commentaires

Vous devez vous identifier pour émettre un commentaire.